Madre de Dios Principales Attractions Touristique

Parc National Bahuaja Sonene


Il est situé dans les départements de Madre de Dios et Puno, et appartient aux provinces de Tambopata et Sandia, respectivement. Sa superficie est de 1.091.416 hectares, et celle-ci inclut ce qui fut le Sanctuaire National Pampas de la Rivière Heath, et une partie de la Zone Réservée Tambopata-Candamo, faisant frontière avec le Parc National Madidi en Bolivie. Bahuaja Sonene est situé à 90 km. de la ville de Puerto Maldonado, à environ 5 heures de voyage en canot à moteur. Sa variation altitudinale va de 200 à 2.450 m.a.n.m. et ses températures moyennes varient entre 10 et 38ºC.
La zone protégée conserve une merveilleuse diversité de flore et faune, hébergeant des populations de diverses espèces de faune sauvage, telles que la loutre géante ou « loup de rivière » (Pternura brasiliensis), le chien de montagne (Speothos venaticus), le caïman noir (Melanosuchus Niger) et l´aigle harpie (Harpia harpija). Le parc est un lieu de biodiversité qui héberge 450 espèces d´oiseaux, 28 d´amphibiens et 74 de mammifères, une immense diversité d´insectes, papillons, libellules et fourmis arboricoles. Sa riche et abondante flore est représentée par ses arbres d´aguaje, cèdre et tornillo, de même que par des châtaigniers et acajous géants. Malheureusement, quelques-unes de ces espèces sont en danger d´extinction.
Les Plaines de la Rivière Heath se trouvent dans le parc, et sont le seul échantillon de l´écosystème de savanes humides tropicales au Pérou, dans une zone de prairies, avec des herbes atteignant les deux mètres de hauteur, des palmiers et marais qui sont l´habitat d´espèces de flore et faune endémiques, comme le loup à crin (Chrysocyon brachyurus) et le cerf des marais (Blastocerus dichotomus). C´est la seule région de la jungle péruvienne ayant des caractéristiques de savane, et de ce fait, elle fut initialement considérée comme Sanctuaire National et postérieurement incorporée au Parc National Bahuaja Sonene.
Les rivières Tambopata et Heath sont un écosystème spécial. Dans leurs bassins, il existe de grandes extensions de terrasses argileuses, où se trouvent les principales Collpas d´aras et perroquets.

Réserve Nationale Tambopata Candamo


La réserve est située entre les régions selvatiques de Madre de Dios et Puno, à environ 60 km. de la ville de Puerto Maldonado, proche des frontières avec la Bolivie et le Brésil, entre les bassins des rivières Tambopata et Heath. Elle couvre une surface de 274.690 hectares, contenant trois écosystèmes, étant l´une des régions contenant la plus grande biodiversité sur la planète. C´est l´habitat d´une riche et abondante flore et faune, du fait que l´on y ait enregistré 165 espèces et 41 familles d´arbres, 575 espèces d´oiseaux, 1.200 de papillons, 103 de libellules, 135 de fourmis arboricoles, 103 de mammifères et 90 espèces d´amphibiens. Sa variation altitudinale va de 200 à 400 m.a.n.m. et ses températures moyennes varient entre 10 et 38ºC.
La zone protégée est compose de divers écosystèmes qui sont des endroits adéquats pour l´éco-conservation de la flore et faune, comme la « sachavaca » (Tapir), le jaguar, singe maquisapa, le fourmiller géant, les caïmans, lézards, poissons, tortues, loutres géantes, capibaras, huanganas, tatous géants, singes, aras, perroquets, anacondas, serpents, batraciens, insectes et de nombreuses autres espèces qui maintiennent l´équilibre de la nature.
Dans ses forêts vierges, elle possède une riche et exubérante diversité de flore, du fait que le bassin de la rivière Tambopata, est l´un des écosystèmes à grande biodiversité, où il existe des ressources forestières, telles que le cèdre, acajou, tornillo, noyer, aguaje, palmiers et de nombreuses autres espèces d´arbres. La forêt tropicale de la réserve est abondante et est un endroit propice à la génération de vie sauvage.
Les populations Esseeja et Tacana sont les seuls natifs amazoniens qui occupent la réserve. Ils vivent de la chasse, pêche, collecte et de l´écotourisme, tout en maintenant leurs coutumes traditionnelles.

Collpa Colorado


Colorado est la plus grande Collpa d´aras connue au monde. Elle est située sur la berge de la rivière Tambopata, à environ 120 km. En amont depuis Puerto Maldonado, et est une énorme falaise de 50 mètres de haut, s´étendant sur 500 mètres le long de la partie ouest de la rivière Tambopata. Cette collpa est riche en nutriments desquels se nourrissent des oiseaux, mammifères et insectes qui forment des colonies aux alentours. Elle est unique de par le fait qu´elle concentre des espèces rares d´aras et perroquets, offrant l´un des spectacles naturels les plus beaux et fascinants de la réserve, et considéré comme l´un des meilleurs en Amazonie péruvienne.
Cette collpa possède le plus grand dépôt de minéraux et d´argile au monde. Dans ses murs et falaises d´argile, convergent d´énormes quantités de 32 espèces de perroquets et aras ; 10% de ces espèces dans le monde. Parmi les espèces communes observées en ces lieux, se trouvent des aras bleus et or, écarlates, rouges et verts, des perroquets à tête bleue et des perruches. Des singes, tapirs, cervidés et capibaras y sont également fréquemment vus. Les scientifiques considèrent que les propriétés de cette argile permettent de neutraliser les toxines que contiennent certains composants de la diète de ces animaux et oiseaux (Semences, feuilles ou fruits).

Collpa Chunchu


La Collpa des aras El Chunchu, se situe dans le Parc National, à 90 km. en amont de Puerto Maldonado, à environ 5 heures de navigation sur la rivière Tambopata. De même qu`á la Collpa Colorado, chaque matin, de grandes quantités de grands aras se réunissent, formant des bandes multicolores d´oiseaux de couleurs bleues et jaunes, écarlates, rouges et vertes, des aras à tête bleue ou rouge, des perroquets, et perruches à tête de couleur foncée ou bleue et des perroquets aux joues oranges, se posant sur les falaises d´argile, afin d´ingérer ces concentrés de minéraux.
Aux premiers rayons de soleil, la Grande Collpa devient un fascinant spectacle, comme s´il s´agissait d´un rituel au cours duquel les espèces d´oiseaux survolent les falaises, en grandes bandes et commence le « collpeo » (L´ingestion de l´argile), en annonçant leur arrivée avec leurs battements d´ailes et cris aigus de perroquets, perruches et aras. Selon les espèces, ils peuvent arriver en couples ou en grandes bandes.

Lac Sandoval


Ce lac est situé sur la rive droite de la rivière Madre de Dios, à 10 km de Puerto Maldonado ou 25 minutes de voyage en canot sur la rivière Madre de Dios, et à une heure de marche de la rivière. Il se trouve dans la Réserve Nationale Tambopata Candamo, et a une longueur de trois kilomètre sur un de large, avec une profondeur variable allant de 50 cm. à 3 mètres et une température moyenne de 26ºC. D´autre part, il possède une grande richesse ichtyologique.
C´est l´endroit idéal pour l´habitat d´une faune diverse, comme caïmans, lézards, lézards noirs, tortues, loutres géantes et une grande variété de poissons. Parmi les oiseaux, nous pourrons observer des canards et poules sauvages (Shanshos), des toucans, aras, petits perroquets, hérons, le martin pêcheur, des singes et de nombreuses autres espèces. La randonnée nous conduira à travers la forêt amazonienne, en contemplant des variétés d´orchidées, de petits bananiers, ungurahuis, acajous, palmiers géants, etc. Aux alentours du lac, il y a de grands marais (Aguijales), dans lesquels pousse l´aguaje (Arbre natif endémique), de même que d´autres espèces d´arbres de la région. C´est également un endroit propice pour les loups de rivière (Loutres géantes) et les nids d´aras.

Lac Condamné 1 et 2


Il est situé sur la rive droite de la rivière Tambopata, à 4 heures de Puerto Maldonado, en embarcation à moteur. Là, il y a des oiseaux en abondance, tels que hérons tigrés, hérons blancs, tuqui tuquis, l´oiseau bruyant (Donacobius) à tête noire, l´hoatzín ou shansho (Ophisthocomus hoatzín), une rareté d´oiseau, vu que son aspect physique et ses coutumes lui donnent un air d´oiseau primitif. Il y existe également une grande quantité et variété de poissons et l´on peut observer des familles de loutres géantes ou loups de rivière. Aux alentours des lacs, il y a des sentiers nous emmenant à d´autres parties de la jungle, dans l´habitat de félins et mammifères comme les tapirs, sangliers, huanganas et le soir, l´on peut observer des caïmans.
Pour arriver à ce lieu, il faut faire une randonnée par des sentiers, parmi l´enchevêtrement de la selva, pour ensuite faire une promenade en canot à rames, sur les lacs 1 et 2.

Lac Valencia


Ce lac appartient au District de Las Piedras et est situé à 60 km. De la ville de Puerto Maldonado, près de la frontière bolivienne, à environ quatre heures de voyage en bateau rapide, en navigant sur la rivière Madre de Dios. Le Lac Valencia est adjacent à la Zone Réservée de Tambopata et à une partie de la Zone d´amortissement de la Réserve.
C´est le plus grand lac de toute la région, en un lieu d´exubérante beauté de paysages et d´une abondante richesse de flore et faune composées de tortues (Charapas et motelos), lézards, paiches ; le plus grand poisson de l´Amazonie, qui peut mesurer jusqu´à 3 mètres de long, et d´autres variétés de poissons, comme la corvine el dorado et la donzelle, parmi d´autres. L´on peut également y observer une grande diversité d´oiseaux, tels que des dindons de montagne, aigles pêcheurs, hérons, vautours, des bandes d´aras, etc. Dans les environs, il existe une nombreuse faune sauvage, comme sur l´Ile des Singes, par exemple.

Lac Trois Chimbadas


Il est situé sur la rive gauche de la rivière Tambopata, à 55 km. De Puerto Maldonado ou à trois heures de navigation en canot à moteur, dans la Zone d´Amortissement de la Réserve Nationale Tambopata Candamo. Après avoir débarqué sur la plage, il faut faire une randonnée sur un tronçon piétonnier, pour environ 30 minutes. C´est un petit lac, mais il est riche en flore et oiseaux, et son paysage est très beau, vu qu´il est entouré d´une exubérante végétation peuplée de nombreuses espèces d´oiseaux et se trouve très proche de la traditionnelle et ancestrale communauté native d´Infierno.
Sa superficie permet d´observer des loutres géantes et d´autres espèces animales, avec plus de sécurité, étant donné qu´il possède un petit refuge composé d´une grande chambre à coucher pour environ 18 personnes, avec des toilettes, douches et une salle à manger. Il y a également des aires de campement, comme alternative pour être en contact direct avec la nature.

Communauté Native d´Infierno


Cette communauté est habitée par les Esseejas; une ethnie native qui conserve encore ses coutumes et habitudes ancestrales. Là, les natifs produisent un artisanat intéressant, et leur communauté est fort visitée par les touristes. Depuis Puerto Maldonado, l´on peut y arriver en véhicules et motos en seulement 45 minutes. Dans ses parages, il y a une Collpa de perroquets et aras, une tour d´observation et un lac avec des familles de loups de rivière (Loutres), de nombreuses espèces de poissons et une grande variété d´oiseaux.
Cette population a de nombreux mythes et légendes, dont certaines sont ésotériques, et fait un usage important de la médecine traditionnelle et de la guérison naturelle à base de la grande quantité de plantes médicinales qui poussent dans la région. Ce contact direct vous vous permet de partager les expériences de vie de cette ethnie et comprendre ses coutumes et traditions. Il est recommandable de réaliser des cérémonies et bains spirituels avec La Plante Sacrée et Maîtresse Ayahuasca, aux grands pouvoirs, avec les shamans experts en guérison ancestral et médecine naturelle locale.

Canopy Inkaterra


Pour compléter notre excursion dans la réserve et la rendre plus émotionnante, le Tambopata Research Center (Centre de Recherches) vous offre une expérience d´éco-aventure en « canopy » qui consiste en des promenades par des ponts aériens suspendus, camouflés au-dessus de la jungle.
Canopy Inkaterra vous offre la possibilité de profiter de la jungle, tout en vous promenant dans les airs, sur une distance de 344 mètres de long, au long d´un réseau de sept ponts suspendus, six plateformes d´observation de canopées d´arbres, et deux de 29 mètres de haut. Depuis les hautes tours au-dessus de la cime des plus hauts arbres, les visiteurs peuvent observer une très intéressante flore et faune qu´il est impossible de voir depuis le sol.
Inkaterra Canopy est considéré comme l´un des plus modernes et sophistiqués au monde, tant dû à son design de camouflage, comme pour la technologie utilisée, avec des matériaux écologiques, afin de prévenir des impacts négatifs sur l´environnement. Le tour permet aux visiteurs de profiter d´une vision en profondeur, dans un des écosystèmes les plus productifs dans la jungle, et inclut une visite du Centre d´Interprétation, où les visiteurs pourront en savoir plus sur les caractéristiques écologiques de la réserve et au sujet du travail qui est réalisé dans quelques communautés natives de la région.

Lac Chorillos et Túpac Amaru


Il s´agit d´un ancien méandre de la rivière Madre de Dios, situé à environ 14 km. de Puerto Maldonado. L´endroit n´est pas un espace naturel protégé et l´on y accède par voie terrestre, en tri-moto, en traversant de pittoresques paysages ruraux. C´est un superbe lac avec plus d´intervention humaine que les lacs voisins. Mais, même ainsi, la jungle possède toujours des surprises et il y est possible d´observer quelques familles de capibaras, singes ou d´autres mammifères. Il est idéal pour le canotage, la pêche et la baignade, sans danger. La promenade en vaut la peine, car elle est amusante et l´on peut y observer des aspects introuvables dans d´autres tours, comme le style de vie des habitants locaux et l´activité agricole et d´élevage de bétail de la région, dans un entourage de magnifiques vues de la rivière Madre de Dios qui serpente parallèlement au chemin. Il sert également d´entraînement, afin que vous puissiez mieux profiter de votre expérience sur les lacs plus sauvages.

Les Plaines de la Rivière Heath


Elles sont situées à la frontière avec la Bolivie. Là, de des prairies de hautes herbes couvrent une surface de plus de 100.000 hectares, où il n´y a pas de forêts et seuls de petits arbustes y poussent. Cette région est riche en faune et deux espèces endémiques y vivent : Un genre de renard appelé « loup à crin » et le cerf des marais. De plus, il est fréquent de pouvoir y observer des jaguars et de grands anacondas. A l´époque des pluies, la zone est inondée, et c´est la seule région de la jungle péruvienne ayant des caractéristiques de savane. De ce fait, elle fut initialement considérée comme Sanctuaire National et plus tard, fut intégrée au Parc National Bahuaja Sonene.

Communautés Natives


Il y a cinq groupes linguistiques et plus de trente ethnies dispersées dans tout le département. Une partie de celles-ci vit séparée des clans originaux, et elles se sont métissées avec la population étrangère. Mais il existe encore bon nombre de natifs vivant dans des réserves ou communautés. Il y a également plusieurs groupes qui n´ont pas encore été contactés. Ils vivent dans la région du nord du département, et ne désirent pas avoir de contact avec nous, par peur de nos armes et maladies. Ce sont des groupes nomades, et il existe actuellement un mouvement dirigé par le CAR (Commission Régionale de l´Environnement de Madre de Dios), pour déclarer cette région comme aire de réserve protégée, permettre la survie pacifique de ces groupes et éviter que soient coupés et détruites les arbres et ressources naturelles de ces forêts.
Le groupe ethnique Harankbut fut le dernier à s´intégrer au monde occidentalisé, en 1954. C´est pour cela qu´ils ne furent jamais vaincus par les exploitants de caoutchouc. Actuellement, il est possible de connaître leurs territoires et de leur rendre visite, en organisant une expédition d´une journée, depuis Puerto Maldonado, jusqu´à la Communauté Native de Amarakaeri.

En savoir plus sur Madre de Dios: